Revivre les années marquantes de la révolution française vécue à Valff nous permet d'imaginer les angoisses, les incertitudes et les interrogations de nos concitoyens d'alors.

La propagande alliée à l'intimidation et la perspective utopique d'un monde plus juste divisera la population. Les repères d'autrefois s’effondreront ... les espoirs aussi ! Les événements révolutionnaires ont eu de fortes répercutions sur la vie religieuse.

Chronologie

Ci-après la chronologie des dates qui ont marqué la population par la peur, l'inquiétude et la frayeur.

26 décembre 1790

Serment à la Constitution civile du clergé. La Constitution prescrit à tout évêque et curé de prêter serment en présence des officiers municipaux et du peuple. « Je jure de veiller avec soin sur les fidèles du diocèse (ou de la paroisse) qui m'est confié, d'être fidèle à la Nation, à la Loi, au Roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution civile du clergé, décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le Roi ». Les ecclésiastiques devaient prêter ce serment dans le délai d'un mois sous peine d'être réputés démissionnaires et remplacés d'office. Un ordre du pape PIE VI, en date du 13 avril 1791, défendit de prêter ce serment et ordonna à ceux qui s'y étaient soumis de se rétracter dans un délai de quarante jours sous peine de radiation. Celui qui s'immisçait dans ses anciennes fonctions, était poursuivi comme perturbateur du repos public. La loi du 26 août 1792 monta d'un cran et condamna à la déportation tous les religieux qui n'avaient pas prêté serment.

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris