Mémoires d'un bourreau par Meister Hans FURCHT, bourreau officiel du bailliage d'Obernai et de Niedernai de 1621 à 1634.

Aujourd'hui je suis en route vers la « Galgen Matt » (pré du gibet). C'est le lieu d'exécution de cette pauvre sorcière qui vient d'être condamnée à mort. Le lieu se trouve à l'angle des communes de Niedernai, Goxwiller et Valff près de l'Oberholtz, appelé aussi Schinderacker (champ du bourreau). Qu'est ce qu'il fait froid ! Vivement la saint Adrien, patron des bourreaux car comme dit le dicton: A la saint Adrien on ne gèle que les mains ! En ce moment il n'y a pas de chômage chez nous, les bourreaux. Partout en Europe la chasse aux sorcières à la cote.

Je n'aime pas ce que je fais ... mais il faut bien que quelqu'un le fasse ! En plus, je ne suis pas aimé, les gens ont peur de moi ; c'est pourquoi je me suis marié avec la fille d'un bourreau ... et on est bourreau à Obernai de père en fils. La famille FURCHT exerce ce métier depuis trois générations. Ce qui me fait le plus de peine, c'est que je suis obligé d'habiter à l'extérieur des remparts de la ville, vous vous rendez compte ! Moi, un « exécuteur des  hautes œuvres » comme ils disent. Quand je vous dis que je suis mal aimé !

J'aime bien cette appellation, je déteste que l'on m'appelle bourreau ou en allemand : Scharffrichter, ou Nachtrichter. Ici, ils disent Henker, Schinder ou Freimann. Le greffier m'appelle Meister … ça j'aime ! Il est bien le greffier. Finalement, j'ai fière allure avec mon casque rouge, mes chausses et le maillot couleur rouge sang. On s'écarte à mon passage ! Heureusement, j'ai d'autres occupations : équarrissage des animaux trouvés morts, capture des chiens errants, ensevelissement des suppliciés et des suicidés et ... nettoyage des cloaques. Et puis il y a mon salaire !

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris