Photo du Général LECLERC en Alsace (Crédit : Mémorial LECLERC - Musée Jean MOULIN (Ville de Paris))

En ce mercredi 29 novembre 1944, le Général LECLERC était discrètement de passage à Valff. Il passait à la mairie pour consulter avec son état-major l'avancement de ses troupes. Puis il regagnait le P.C. à Zellwiller, installé dans la ferme Eugène JESER. Cette réunion regroupait les officiers de la 2e Division Blindée et de la 14e Division US. Elle avait pour but de préparer la suite des opérations militaires.

Le Général décida de porter le Groupement Tactique RÉMY vers l'Est. Pour cela, il fallait progresser vers Stotzheim, Kertzfeld et Westhouse. Le Sous-Groupement MINJONNET tentait une reconnaissance sur Stotzheim. La 1ère Brigade du 40e R.A.N.A. stationnée entre Valff et Bourgheim déclenchait un tir de préparation, dirigé sur les lisières nord de Stotzheim par le lieutenant BALLERIN, l'observateur d'artillerie posté dans le clocher de Zellwiller. La tentative échouait.

Photo prise le 29 novembre 1944 lors du passage du Général LECLERC à la Mairie de Valff (Photo cinéma vidéo des armées, Fort d'Ivry 75998 Paris Armées, référence du cliché : TERRE 9070). A gauche, signe de la 2e D.B., à droite signe tactique. Au milieu le buste d'Hitler et le drapeau hitlérien. Half-track, véhicule semi-chenillé blindé avec mitrailleuse

De leur coté, les éléments réservés du Groupement Tactique RÉMY, commandés par le capitaine de BOISSIEU, gendre du Général DE GAULLE, tentaient une percée vers Westhouse. Il s'agissait des 1er et 2e pelotons du 6e escadron du 1er R.M.S.M., du 1er peloton du ter R.M.S.M. ainsi que des éléments du Génie. L'attaque était appuyée par la 1ère Brigade du R.A.N.A. stationnée à Valff. La progression était lente, les ponts sur l'Andlau ayant été détruits. Le détachement atteignait la ferme du Holzbad, d'où il délogeait l'ennemi enterré dans des trous individuels et faisait usage de bazookas (Panzerfaust) appuyés par les 88 antichars et une artillerie placée sur les contreforts Est des Vosges. Les Français en sont malheureusement délogés par des tirs de canons de 105 venant de Benfeld.

Le soir venu, le détachement se repliait sur Valff. Au cours de cette offensive, il y eut une victime. Dans l'après-midi, le sergent Georges LESCART, appartenant au 13e Bataillon du Génie de la 2e Division Blindée, fut mortellement blessé par une mine dans la fort de Westhouse. Il était âgé de 29 ans. Son corps fut déposé à la mairie de Valff avant d'être inhumé au cimetière local. Par la suite, la famille a rapatrié son corps à Équancourt (Somme). Une autre reconnaissance (par le 1/4/1er R.M.S.M.) était faite vers Kertzfeld à travers la forêt. La deuxième Brigade de la 40e R.A.N.A. était toujours en position au nord de Valff (à gauche de la route menant à Meistratzheim). Les combats continuaient dans d'autres localités, Valff commençait à vivre une liberté retrouvée.

Nous sommes restés encore quelques jours dans notre refuge, mettant notre Maison et ses dépendances à la disposition des soldats libérateurs. La pancarte « Gemeindehaus » laissait à nouveau la place à l'inscription « Maison Commune » et le drapeau tricolore réapparaissait. L'hiver s'installait, un hiver particulièrement froid et neigeux, un hiver incertain.

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris