Population de femmes et d'enfants espérant obtenir quelques denrées de première nécessité en 1918

Faire les courses. Quelle course ! Les magasins super, hyper ou plus conditionnent nos habitudes. Des caddies pleins. Des centaines de références rien qu'en beurres, yaourts et autres produits laitiers. Pendant la Première Guerre, l'administration allemande réglementa par un affichage obligatoire la vente des marchandises de premières nécessités. Cette loi et les suivantes mèneront le peuple allemand à la famine. Explications.

Le 24 juin 1915, en pleine guerre, l'Allemagne surveille et réglemente la vente des produits en magasins. Le maire ANDRES affiche le 7 août par l'arrêté municipal suivant tous les produits disponibles et autorisés à la vente. Bien peu de choses en somme par rapport à la foison de produits en vente de nos jours :

  • Article 1 : Sur les étals qui proposent du pain, farine et produits boulangers, fruits à coquille, légumes, fruits, pommes de terre, oignons, viandes, graisses, lait, beurre, fromages, saindoux, oeufs, café, chicorée, thé, sel, sucre, savon, huile à cuire, huile lampant, bois, charbon, coke et briquettes sont toujours à installer dans un endroit bien visible et pourvu d'une grande étiquette d'autorisation. 
  • Article 2 : Les produits doivent être dotés d'un sigle spécifique délivré par les autorités. 
  • Article 3 : Le sigle est valable à partir de la date de rédaction pour une durée de 6 semaines. Une dérogation après cette date est seulement recevable auprès de l'autorité municipale.
  • Article 4 : Un commerçant qui ne respecterait pas ces obligations serait passible d'une amende de 150 Marks ou d'un emprisonnement jusqu'à 4 semaines. 

Cette loi n'était que le début de nombreuses autres qui restreignit la fourniture à la population de denrées de premières nécessités. Elle devait assurer la fourniture de ces produits essentiellement pour l'armée. Cette situation mènera la population à la famine et sera une des causes de la chute de l'Empire allemand. Les habitants des campagnes purent survivre. La grande famine dans les villes déclencha des épidémies et favorisa les ravages de la grippe espagnole de 1918 qui fit presque 100 millions de victimes. 

 

Ticket de rationnement de savon en poudre

La loi du 24 juin 1915 régissait la vente de la viande et des graisses

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris