Historique

En 1802, Conrad SAUER y place un orgue semblable à celui de Kolbsheim (Acta 3, p. 103). Factures de Franz Joseph DOTTER, menuisier local :

  • 1802 :
    • Den Stuhl in die Orgel von Nussbaumholz gemacht 2 Gulden
    • Das Holz vor die Balouster auf die Orgel 3 fl. 2 β. 6 d. [1]
    • 4 Stühl auf die Orgel 2 fl. 2 β
    • 2 Dihren auf die Orgel 3 fl.
    • Getter um die Orgel 10 fl. 5 β
    • Eine Want um die Orgel 9 fl.
  • 1803 :
    • Das Bethahl auf die Orgel 1 fl. 3 β
    • Ein Schah auf die Orgel, von Eichenholz, 1 fl., 3 β
    • Den Thrambelma auf die Orgel gemacht 1 fl., 2 β
    • Die Bloβbäckh geleimt mit wiβem Letter 9 β
    • Die Wand mit Balouster um die Orgel gemacht 18 fl.

Certes, ces travaux peuvent être aussi - suite à des dégâts - des réparations à un orgue venu peut-être 10 ou 15 ans avant ; les archives paroissiales ne remontent qu'à 1811. De 1804 à 1811, entretien annuel par Conrad SAUER pour 24 francs. En 1821, le curé et l'instituteur s'appellent LEYBACH. Organiste en 1825, François Antoine LEYBACH est né à Rhinau le 8 mai 1791.

1865, WETZEL remplace la trompette pédale par une neuve. 1880, projets WETZEL (Rinkenbach, p. 232) sans suite. A Saint-Pierre, le 19 juin 1900, Edgard WETZEL établit un devis à 340 Mk et donne, ce faisant, la composition qui est, évidemment, celle d'origine :

  • Manuel 49 notes:
    1. Bourdon 8
    2. Montre 4
    3. Flûte 4
    4. Nazard
    5. Doublette
    6. Tierce
    7. Fourniture III
    8. Cornet IV
    9. Basson B
    10. Trompette D
  • Pédale 13 notes :
    1. 16
    2. 8
    3. 4
    4. Trompette

Edgard WETZEL proposait de remplacer la tierce par une flûte 8 ; il le fit probablement, car, le 13 mai 1902, le curé demanda - et obtint apparemment - au maire une subvention de 170 Mk, moitié du prix. Avril 1917,  réquisition de la montre par ROETHINGER : 2 cloches de 678 et 443 kilos, 1,121 tonnes, pour un montant de 3446 Mk à la commune. La montre ne fut remplacée, en zinc, qu'en 1930, à l'occasion de la pneumatisation par KRIESS (80.000 fr.), approuvée par Monsieur MATHIAS, expert de l'évêché, travail payé par la veuve Odile WUCHER, née RIEGLER, avec 250 ares de terre (Conseil de fabrique du 7 avril 1929).

Le 13 juillet 1930, réception du travail de KRIESS ; console indépendante pneumatique :

  • GO 56 notes :
    1. Montre 8
    2. Salicional 8
    3. Bourdon 8
    4. Prestant
  • Expressif 56 notes :
    1. Quintaton 16
    2. Geigenprincipal 8
    3. Flûte harmo. 8
    4. Violine 8
    5. Vox jubilante 8
    6. Flûte octov. 4
    7. Nazard 
    8. gemshorn 2
    9. Tierce
    10. Fourniture III 2 2/3
    11. Trompette
  • Pédale 30 notes :
    1. Principal 16
    2. Soubasse 16
    3. Cello 8

En 1984, mécanisation par STEINMETZ [à lire : Inauguration de l'orgue de l'église Saint Blaise] :

  • GO 54 notes :
    1. Montre
    2. Bourdon
    3. Prestant
    4. Fourniture III
    5. Cromorne B
    6. Trompette D
  • Récit 54 notes :
    1. Bourdon
    2. Flûte 4
    3. Nazard
    4. Doublette
    5. Tierce
  • Pédale 30 notes :
    1. 16
    2. 8
    3. 4
  • 3 accouplements

Composition [2]

  • Edifice : Clocher du XIIème siècle rehaussé au XVIIIème, nef et choeur construits après 1740
  • Auteur : STEINMETZ, 1984
  • Historique :
    • 1802 : orgue neuf de Conrad SAUER, de 13 jeux sur 1 clavier et pédalier
    • 1865 : les frères WETZEL changent la Trompette de pédale
    • 1901 : transformation probable par Edgard WETZEL
    • 1930 : orgue neuf de Franz KRIESS dans le buffet SAUER
    • 1984 : orgue neuf STEINMETZ, toujours dans le buffet SAUER. En chêne, très fortement apparenté aux buffets SAUER de Kolbsheim et d'Heitersheim (pays de Bade). SILBERMANN aurait d'ailleurs quasiment pu signer le même buffet
  • Description de l'instrument : à lire sur http://decouverte.orgue.free.fr
  • Sommiers : à gravures, commun pour les 2 claviers
  • Transmission : mécanique à balanciers. Console en fenêtre, claviers avec naturelles noires
  • Tuyauterie : neuve pour les claviers, en bois et reprise de l'orgue KRIESS pour la pédale. Façade neuve en étain
  • Soufflerie : réservoir à plis derrière l'orgue.

Nota :

  • 1 : Fl. = Florin, β = Schilling, d = Pfennig [en savoir plus]
  • 2 : P. MEYER—SIAT Acta organologica 3 p. 103

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

09 80 94 03 40

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris