Photo prise à la fin 1945 en Lorraine. Cinq soldats ayant participé à la libération de Valff le 28 novembre 1944 et qui appartenaient au 2e groupe de la 1ère section, 7ème Compagnie du RMT de la 2e DB. De gauche à droite : KERMAREC J.L. (bazooka), OBÉ R. (voltigeur), HUNTER Pierre (caporal, chargé du groupement), JOUBERT A. (Conducteur) et HUBERT E. (caporal). Les trois autres soldats sont des renforts qui venaient d'arriver : GAIZAAMPI, GERMAIN et PICO

A l'occasion du 55e anniversaire de la libération de Valff, le 20 novembre 1999, une délégation de 85 personnes de l'Amicale des anciens de la 2e Division Blindée ont parcouru le chemin des libérateurs de l'Alsace.

Dès 8h45, ils ont été reçus à Valff par le maire André SCHWARTZ avant un dépôt de gerbe avec le général BOISSIN au monument aux morts. Étaient également présents le corps des sapeurs pompiers qui assurait une garde d'honneur, les anciens combattants du village avec leur drapeau respectif, la société de musique qui interprétait la sonnerie aux morts, la Marseillaise et la Marche de la 2e Division Blindée, les membres du conseil municipal, les enfants de la classe de M. WUEST et de nombreux villageois.

Très impressionnant fut le chant de la 2e Division Blindée repris en choeur par les anciens libérateurs. Puis les anciens du 1/40e R.A.N.A. ont rejoint la grande salle de la mairie. Après avoir présenté Valff et son dynamisme, le maire André SCHWARTZ a donné la parole à Bernard FISCHER, conseiller général. Ce dernier a chaleureusement remercié ceux qui avaient tenu la promesse du serment de Koufra fait par le Général LECLERC à ses fidèles : « Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs flotteront sur la cathédrale de Strasbourg ». Ils y ont participé, ils y sont parvenus.

Puis Antoine MULLER fit un rappel de la chronologie historique de cet événement qui devait mettre un terme au joug allemand. Il termina son intervention en ces termes : « Aujourd'hui, nous voulons témoigner notre reconnaissance, à ceux qui, grâce à leur sacrifice nous ont permis de retrouver, à cette évoque-là, la mère patrie. La joie était immense pour une liberté retrouvée. Merci à vous tous ici présents pour votre courage et détermination de libérer définitivement notre village le 28 novembre 1944. Merci pour que notre chère Alsace soit redevenue française. Merci pour une patrie qui aime chanter "Plus jamais la guerre" ».

André SCHWARTZ devait ensuite recevoir pour la municipalité une médaille commémorative de la 2e Division Blindée des mains du Général BOISSIN et en présence de Madame de FRANQUEVILLE, la fille du Général LECLERC. Chaque membre de la délégation des anciens du 1/40e R.A.N.A. de la 2e DB recevait un cadeau-souvenir composé d'une spécialité régionale, d'un exemplaire du récit historique sur la libération du village ainsi que quelques cartes postales. On se séparait des hôtes en leur souhaitant un agréable séjour et un beau voyage à travers la plaine d'Alsace. La délégation suivit ensuite la route de la libération en passant par Zellwiller, Stotzheim, Kogenheim, Sermersheim et Benfeld. La municipalité conviait les sociétés locales, les anciens combattants et les autres participants à un vin d'honneur servi au foyer culturel.

Cette première et émouvante cérémonie, ce premier contact avec la terre de tant de souvenirs, nous nous rendons dans la salle de la mairie. Le maire présente son village, son passé et son devenir. Ensuite le conseiller général, Monsieur FISCHER, intervient : « Vous avez réussi à tenir le serment du général LECLERC à Koufra ... Le drapeau, grâce à vous, le drapeau de la liberté flotte sur la cathédrale de Strasbourg, c'est pour nous un moment de grande (...). La 2e DB a été une vraie machine de liberté contre l'oppresseur (...). Cette période, vous l'avez vécue dans vos tripes et votre chair en voyant vos camarades tomber (...). La liberté, vous en êtes les témoins vivants (...). La fraternité c'est ce que vous avez voulu au travers de vos engagements (...). Votre combat a permis aux jeunes générations de vivre la démocratie. Il y a dans la vie des moments solennels où nous avons manifesté notre humilité devant les anciens (...). Comme on l'entend souvent, nous avons un devoir de mémoire car vous avez donné tout ce que vous avez de meilleur en vous même ».

C'est alors qu'intervient M. Antoine MULLER que nos camarades ont découvert dans le bulletin avec la relation de la libération de Valff par la 2e DB. Au cours de la réception, le général BOISSIN remit une médaille commémorative de la 2e 2B et, touchante attention, en quittant la mairie, nous recevons tous un pain d'épices énorme en forme de coeur aux armes de Valff, avec une cigogne ciselée. Nous recevons aussi un dossier sur cette charmante et dynamique commune.

Alain PATERNOTTE : « Accueil en fanfare pour un village de 1 292 habitants (...) Délicate attention que ce pain d'épices en forme de coeur offert à chacun,d'entre nous »

Michel LEONT : « Au monument aux morts, le général BOISSIN, ému jusqu'aux vertiges, rappelait au maire que nous avions à l'époque 20 ans ! certains moins ! »

André B1RAUD : « Cela m'a remué les tripes (...) A Valff, d'entrée, nous sentons déjà la ferveur des habitants et la chaleur de leur accueil »

Compte-rendu réalisé par M. Jean PENET, rédacteur en Chef de « La Lettre du 40e RANA de la 2e DB » et publié le 15 janvier 2000.

 

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris