Lu pour vous dans le journal « Strassburger Neueste Nachrichten » du 1er février 1896. Il se passe quelque chose du côté de Valff ...

Grande effervescence dans la commune. Pour la première fois, la commune a célébré une fête en l'honneur de notre cher Empereur (Frédéric Guillaume Victor Albert de Hohenzollern). Pour commémorer l'anniversaire du Kayser du 27 janvier, les festivités se déroulèrent comme suit :

  • 9h00 : messe solennelle à laquelle participèrent les pompiers, le conseil municipal et la chorale
  • 10h00 : dans la salle de la mairie magnifiquement décorée, fête scolaire de toutes les quatre classes d'école. Les chants et les poèmes présentés recueillirent les applaudissements unanimes d'un grand nombre de spectateurs qui se pressèrent dans la salle
  • 13h00 : repas de fête au restaurant « Au Soleil » avec 30 invités. Cette partie de l'événement a été réhaussée par la chorale qui interpréta des chants à 4 voix. A la fin, l'instituteur LIESKE prononça un discours de circonstance et toute l'assistance chanta debout l'hymne à la Majesté. Aussi, faut-il ajouter que notre chère jeunesse a été gratifiée par le traditionnel « Kaiserwecke »".  

Guillaume II après sa visite du château du Haut Koenigsbourg

Le château du Haut-Koenigsbourg

Après l'annexion de l'Alsace à l'Allemagne en 1870, Guillaume II entreprit pour sa gloire la restauration du célèbre château du Haut-Koenigsbourg. La ruine du XIIe siècle fut reconstruite de 1901 à 1908. l'inauguration fut fixée au 13 mai 1908. Sa majesté, l'Impératrice Auguste Victoria ainsi que les deux princes Auguste-Wilhelm et Waldemar arrivèrent par train spécial frappé des armes des Hohenzollern à 11 h 30 à la gare de St Hippolyte. Il pleut averse. Devant la porte d'honneur on présente au Kayser les clés du chateau. Il les confie au baron alsacien Zorn von Bulach nommé pour l'occasion commandant de la forteresse. Une grande fête fut organisée malgré le temps excécrable à Sélestat.

Le Kayser visita plusieurs fois l'Alsace. Son cortège traversa même notre humble commune en 1912. Le village s'était mis sur son 31 ce jour-là . Fanfares , discours, gerbes, autorités et autres présents, tout avait été préparé et répété pendant des heures et des heures... et le Kayser passa sans s'arrêter ! Il plu encore des cordes ce jour là. Décidément ! Notre Kayser en avait-il plein les bottes des festivités arrosées ? 

Passage de l'Epereur d'Allemagne, Roi de Prusse, Wilhelm II en 1912

Des clichés exceptionnels pris par Lucien BLUMER en 1905 (Crédits photos : Archives de Strasbourg) nous permettent de découvrir quelques phases de la restauration du Château du Haut Koenigsbourg. C'est en avril 1918 que le Kaiser se déplacera en Alsace pour sa dernière visite au château. Il fera forger sur le pare-feu de la cheminée de la salle des chevaliers une inscription : « Ich habe es nicht gewollt » (traduction : je ne l'ai pas voulu). L'on attribue généralement cette phrase comme une confession tardive de l'Empereur en rapport aux massacres et souffrances engendrés par la Première guerre mondiale. Après la défaite de l'Allemagne, il abdiquera et trouvera refuge aux Pays-Bas. Son fils Joachim se suicidera et l'Impératrice décédera peu après. Guillaume II décédera à 82 ans en 1941. Lors des funérailles avec les honneurs militaires, les nazis, malgré la demande expressive de l'Empereur, orneront le cortège de croix gammées. 

>

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris