Envie d'une petite histoire d'amour ? Une histoire chevaleresque ? C'est l'histoire ... d'un fier destrier qui tomba un jour amoureux d'une belle demoiselle de Valff.

Mesdemoiselles et mesdames au coeur tendre, désolé de vous décevoir mais l'histoire que nous allons vous raconter se résume en une simple saillie entre l'étalon Quadrilatère matricule 4958 qui rapporta à son palfrenier Hummel de Benfeld la somme de 8 francs et une jument sans nom de Valff. Sans trop entrer dans les détails, le jour de ce fameux grand bonheur fut organisé le 6 avril 1859. Leurs rencontres transcendantes se déroulèrent le 6, le 14 et le 23 avril à 8 heures précises. La jument appartenait à un certain ANDRES de Valff. La fille de Faisan (on ne lui avait même pas donné de prénom à notre pouliche ! Comment on fait alors les présentations ?) cheval de selle âgée de 9 ans, avait tout pour plaire : 1 mètre 51, poil ... de vache, tête : Avil ne nas.tat (bon ! quand on aime on ne regarde pas tous les détails !) par contre elle avait des jambes longues ... mais longues.

Onze mois plus tard le propriétaire eu la joie d'accueillir un nouveau pensionnaire dans son étable, à savoir la petite pouliche à la tête lisse, au poil de couleur isabel (il faut lire isabelle, de couleur jaune), tête lise interrom (traduction : marque blanche sur la tête interrompue) et d'une jambe d'une fraltj postérieure gauche ?? (cela nous fait une belle jambe !).

Le maire ANDRES (le propriétaire ?) confirma la naissance dans un acte de saillie n°38, le 8 mars 1860. Adieu monde romantique.

Nous ne saurons jamais si notre jument est devenue une championne ou si elle préféra brouter tendrement les marguerites de nos prés valffois. Les premières courses hippiques connues en Alsace datent du XVIIIe siècle pour la région de Wissembourg. Celles de Strasbourg eurent lieu sur l'hippodrome de la ville de Strasbourg situé à l'Ile des Epis, au bord du Rhin.

Notre propriétaire n'était pas le seul à aimer les chevaux de course. Nos autres poulains locaux n'étaient pas non plus en chocolat.

31 août 1862

Course hippique à l'hippodrome à l'Ile des Epis de Strasbourg. Premier prix dans la course des poulains entiers non castrés doté d'une prime de 500 Francs : Laurent SAAS de Valff (1). Hourra ! Trop content ! Chevaledireàmamère !

Brochures de l'exposition Hippique de Strasbourg de 1859 :

Brochure course hippique de Strasbourg de 1861 :

(1) Laurent SAAS était marié à Marie Odile KLEIBER qui a été l'une des dernières à exploiter avec sa soeur Marie Anne épouse BUNTZ, l'auberge du château de Valff. L'exploitation agricole de Laurent SAAS se trouvait au n°204 de la rue Principale de l'époque, aujourd'hui n°206. Sans fils, la demeure va retourner dans la famille KLEIBER dont le Maire Joseph KLEIBER vendra le château à des maçons de ZELLWILLER qui le démoliront.

Sources :

  • Fond privé
  • Collection Antoine MULLER

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

09 77 62 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris