Inauguration de la plaque souvenir (photo : collection Antoine MULLER)

Le 27 avril 2003, André SCHWARTZ, maire de la commune, a inauguré la plaque souvenir en mémoire des trois soldats français morts pour la France sur le ban communal.

Agissant dans le cadre de sa mission qui consiste à conserver la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, à veiller et participer à l'entretien de leurs tombes ainsi que des monuments élevés à leur gloire, à transmettre le _devoir de mémoire aux générations successives en leur inculpant par le souvenir de ces morts un idéal de liberté et d'amour de la Patrie, le Comité Cantonal du Souvenir Français d'Obernai avait proposé en 2001 à la municipalité de Valff la mise en place d'une plaque commémorative au cimetière du village en mémoire des trois soldats tombés au cours de la libération de Valff en Novembre 1944. Cette initiative avait trouvé un accueil favorable auprès de la municipalité qui s'était engagée à financer la moitié des frais pour la réalisation de la plaque, l'autre moitié ainsi que le prix des accessoires devant être supportés par le Souvenir Français. Cette opération ayant été menée à bien, le 27 Avril 2003 le Comité du Souvenir Français s'est donc associé à la Commune de Valff pour procéder à l'inauguration de cette plaque qui a été fixée sur l'extérieur du mur du cimetière, non loin de l'endroit où les trois soldats avaient été provisoirement inhumés.

La cérémonie s'est déroulée en présence de Bernard FISCHER, Conseiller Général du Bas-Rhin et Maire d'Obernai, de André SCHWARTZ, Maire de Valff, de Roger DAGORN, Président du Comité du Souvenir Français, du Major Alain DECOURBE, Commandant de la brigade de Gendarmerie d'Obernai, des Maires du Canton, des membres du Conseil Municipal, du Corps des Sapeurs Pompiers, de l'Harmonie Municipale, de la Chorale et des enfants de l'école. Toutes les associations patriotiques de la région étaient représentées par leur président. Deux autres comités du Souvenir Français s'étaient joints à la cérémonie, celui de Grendelbruch en la personne de son Président Jean-Michel WAGNER et celui de Barr en la personne de son Vice-Président Ferdinand HERIN. Seize porte-drapeaux ont participé à cette inauguration. La présence de six anciens de la 2° D.B., dont le Président de l'Amicale des Anciens de la 2e D.B., du Bas-Rhin, M. LEHMANN, a été particulièrement remarquée.

Martin BOHN, Délégué de l'Amicale des Anciens du 13° Bataillon du Génie de la 2e D.B. a donné un bref aperçu sur la difficile action menée par les troupes du Général LECLERC pour libérer les villages de la région. Le Capitaine Jean RUCH, vice-président du Comité, a rappelé les circonstances dans lesquelles ces trois soldats ont trouvé la mort les 28 et 29 Novembre 1944. L'Aspirant André TÉRENZIO, âgé de 22 ans, qui commandait le 3° Peloton du 7° Escadron du ter Régiment de Marche de Spahis Marocains a été tué en descendant de son char par un tireur d'élite allemand. Inhumé dans le cimetière de Valff, il a été exhumé en 1964 pour trouver sa demeure dans la Nécropole Nationale de Sigolsheim dans le Haut-Rhin. Le Sergent Georges LESTOCARD a été victime de l'explosion d'une mine dans la forêt de Westhouse. Inhumé dans le cimetière de Valff, il a été exhumé et rendu à sa famille à Wallaincourt dans le Nord. Il appartenait au 13° Bataillon du Génie.

Le Sapeur Mohamed DAOUD, estafette en moto, a été mortellement blessé par un éclat d'obus à l'entrée du village. Inhumé dans le cimetière de Valff, il a été exhumé et transféré à la Nécropole Nationale de Sigolsheim. Il appartenait lui aussi au 13° Bataillon du Génie. Jean RUCH a ensuite cité cette phrase que le Président de la République, Jacques CHIRAC, a prononcée le 2 décembre 2002 à l'occasion de l'inauguration de Mémorial National de la Guerre d'Algérie : « Quand le bruit des armes s'est tu depuis longtemps, quand les plaies se sont lentement refermées, non sans laisser de profondes cicatrices, alors, vient le temps de la mémoire et de la reconnaissance ». Il a ajouté que cette phrase correspondait bien à l'esprit de la cérémonie de ce jour et que « nous sommes rassemblés en ce lieu pour ranimer la mémoire de ces trois soldats tombés au champ d'honneur et pour leur témoigner notre reconnaissance. Que le temps n'efface jamais leur nom ! ».

La plaque a été dévoilée par André SCHWARTZ et Roger DAGORNn assistés de deux enfants de l'école. Après l'appel des morts, la sonnerie « Aux Morts » et la Marseillaise, Le Maire et le Conseiller Général ont pris la parole pour dire chacun à sa façon combien est important le devoir de mémoire. La cérémonie s'est terminée par la Marche de la 2° D.B. interprétée par la Société de Musique « Alsatia » de Valff.

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris