Au mois de juillet 1969, lors de la pose du réseau d'assainissement dans la rue Thomas en face du n°58, des ouvriers mirent à jour un ancien puits romain au milieu de la route. Situé à 50 cm sous la route et de près de 3 mètres de profondeur, certains riverains se mirent à entreprendre un début de fouille.

On y découvrit de la céramique romaine du IV et Vème siècle. Il semble avoir été utilisé jusqu'à des périodes plus récentes puisqu'on trouva des tessons de céramiques du haut Moyen Age. Dans la partie supérieure se tenait un squelette humain debout. Seuls ont pu être récupérés, après destruction du puits, quelques fragments du crâne, la pelleteuse ayant décapé la partie haute. Les analyses attribuèrent les ossements à une jeune fille d'une vingtaine d'années.

 

Si les indications des témoins de l'époque, qui sont dignes de foi, que le squelette a été retrouvé en position debout, les présomptions d'une mort violente sont fortes. Dans l'hypothèse qu'elle serait tombée dans le puits accidentellement, la fille se serait noyée et son corps vraisemblablement se serait déposé au fond de l'eau ou du puits à sec. Même au moment du remblayage, la terre aurait écrasé un squelette en position verticale.

Les remblais présentaient des parties d'éléments calcinés. A-t-elle sauté au fond du puits pour se sauver d'un incendie puis enterrée vivante par l'effondrement d'une construction ? Si oui pourquoi n-a-t-on pas entrepris de recherches ? Les indices de la date des événements convergeraient au début du XVIème siècle, époque de la fabrication des céramiques trouvées à ses pieds. Qui était-elle ? Avons nous affaire à un meurtre ? A-t-elle été enterrée vivante au milieu de cette ruelle sans témoins ? Nous pouvons imaginons sa terreur. Sa mort a hanté et hantera encore bien longtemps les esprits !

Le mystère de la jeune fille du puits restera l'énigme de la rue Thomas. 

L'inventaire des objets déterrés se compose comme suit :

  • Fragments de crâne humain
  • Fragments de bois de cerf avec trace de taille
  • Céramique terre grise lustrée noire 
  • Céramique terre grise à dégraissement de coquillage
  • Céramique terre grise ocre jaune
  • Céramique commune romaine
  • Tessons lustrés et peints en zone horizontale blanc et noir 

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris