Quel rapport y a-t-il entre le curé de Valff André SCHECK (curé à Valff de 1775-1815) et le volcan Laki d'Islande

Notre pauvre curé est agenouillé devant l'autel et prie désespéré en citant le psaume 148 : « Feu et grêle, neige et pluie, vents impétueux, vous exécutez les ordres de Dieu ». Mais que s'est-il donc passé et pourquoi notre curé est-il dans cet état ?

Explications

1784. Suite à l'explosion du volcan Laki en Islande, un immense panache de poussières et de cendres est projeté dans l'atmosphère. Le nuage de plomb entraînera une chute brutale et massive des températures sur l'Europe qui durera près de 2 mois 1/2. A cause des conditions climatiques extrêmes, le curé de Valff est contraint d'annuler la fête paroissiale de la Saint Blaise du 3 février 1784. Il écrit dans un coin de son registre paroissial : « La neige n'a cessé de tomber et atteint maintenant 1 mètre de haut. A cause des vents glacials, certains endroits sont recouverts par 2 mètres de neige. Pour atteindre l'église, il y a un chemin creusé entre deux murs de neige. Les animaux domestiques et sauvages périssent en abondances, les oiseaux tombent du ciel raide morts de froid et de faim. Plusieurs personnes du village sont mortes aussi. [A cause du sol gelé] on ne peut les enterrer ». Désespéré, il implore la clémence de Dieu. « C'est avec un esprit contrit et des pleurs amers de remords que nous supplions pour le pardon de nos péchés ».

Constat météorologique de 1748 du curé SCHECK dans son registre paroissial

Fin février, la neige commença à fondre soudainement après un redoux rapide entraînant ... d'immenses inondations ! Le village entier se retrouva sous l'eau. Le curé désespéré témoigne que personne n'avait souvenir d'avoir vu une chose pareille. Maisons, granges et étables se retrouvent englouties sous un mètre d'eau et de boue. Les rues se muent en torrent tumultueux et crasseux. Les animaux périssent noyés et la boue et l'humidité imprègne et pénètre les habitations pendant les longues semaines d'hiver qui suivirent. Les torchis imbibés cèdent. Les gens tombent malades à profusions. Les faibles meurent surtout les enfants en bas-âges.

On appellera plus tard le volcan Laki (Lakagígar en Islandais), le volcan de la Révolution. Les années qui suivirent 1784 amèneront encore sécheresses et hivers rigoureux et causeront de grandes famines. Les privations du peuple seront le terreau pour l'exaspération et le déclenchement de la Révolution Française. Hausse drastique du prix des denrées de bases, pénuries, faim : l'étincelle d'une crise annoncée. C'est connu, la météo influence le monde.

  

Liste des décédés durant cet hiver, printemps et début d'été 1784 :

  • ANDLAUER Anne Marie :30 ans
  • BIRGEL Cunégonde : 1 mois
  • GAUDEL Hilaire :4 mois
  • KORNMANN François le tisserand
  • PFLEGER Suzanne :1 jour
  • WILLMANN Jacques le boulanger : 36 ans
  • WELCKER Ignace
  • LUTZ Barbara : 1 mois
  • HENRICH Maria : 75 ans
  • MOOSER Thérèse : 2 ans
  • MARTZ Anne Marie : 29 ans
  • MEISTERZHEIM Sigismond : 2 mois
  • GAUDEL Hilaire : 4 mois
  • BURGEL Cunégonde : 9 mois

Sources : Registres paroissiaux de Valff

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

09 80 94 03 40

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris