Troisième énigme : où trouve t-on les origines du passeport ?

Extrait du passe-port de Blaise DIEHLMANN (1824)

Acte du passe-port de Blaise DIEHLMANN (1824)

Passe-port au profit de Marx BLUM de Valff (1815)

Passe-port de Philippe SCHWARTZ (1815). A noter : le formulaire imprimé « DE PART LE ROI » est barré et remplacé par « L'EMPEREUR »

Le terme passe-port tire son origine au XVe siècle et signifie « passe » et « port » et atteste le droit de « passer la porte » (il s'agissait de la porte principale d'entrée d'une ville). Le passe-port était surtout utilisé pour pouvoir aussi importer des marchandises.

En 1813, Frédéric GUILLAUME III impose un passe-port aux voyageurs entre la France et la Prusse. Cette disposition devait limiter l'émigration alors que la Prusse allait entrer en guerre contre la France. Vu le caractère tendu entre les pays par la suite, cette pratique subsista en Europe jusqu'à la seconde guerre mondiale et a été pérennisée par la suite pour toute circulation dans des pays non européens ou amis. Au 19 eme siècle il fallait une pièce d'identité ou passe-port  même pour se rendre dans une autre ville d'Alsace . Aujourd'hui ,le droit de libre circulation dans la zone euro prend toute sa signification. 

Notons que le terme français passeport fut adopté dans toutes les langues. Encore une invention française qui passa à l'étranger !

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris