Imprimer

De récentes mises en ligne de documents relatifs aux camps d'exterminations nazis nous permettent d'avoir un peu d'éclairage sur la disparition des membres de la famille Moïse LEVY, originaire de Valff. Qui étaient ils ? Quel est leur calvaire ? Enquête.

Ernest Pierre est le dernier des enfants de la famille LEVY.  Il naît à 10 heures et demi du soir, au n°268 à Valff, le 30 juin 1912. Il est le fils de Moïse et d'Ernestine LEVY de OBERSEEBACH. Comme presque tous les juifs de Valff, son père et son grand-père étaient commerçants. Son grand-père Salomon était marchand de bétail. Sa grand-mère avait pour nom Pauline GEIMAR. Les grands-parents Lévy étaient relativement aisés. En 1885, ils pouvaient s'occtoyer les services d'Henriette KREBS, une domestique catholique. Leur maison se situait dans la rue basse au n°268. La famille déménagera vraissemblablement, la même époque que le mariage de Betty, l'aînée, pour Obernai dans les années 20.

Recensement de 1888

La tribune juive 24 juillet 1925

La tribune juive du 7 juillet 1933

Acte de naissance d'Ernest LEVY de 1912

Mais revenons à la famille d'Ernest. Il a reçu le même prénom que son oncle. Dernier né de la fratrie, ses frères et soeurs sont tous nés à VALFF et avaient pour noms :

Ecole de Valff au début du siècle

Présentation

Bethy, l'aînée. Elle naît dans leur maison de la rue Basse, le 1er mai 1902 à 6 heures 30 du matin. Son père Moïse, commerçant, la prénommera dans le registre d'Etat-civil, Betty Paulina. Elle épousera René (Reynard) NEYMANN le 23 juillet 1923 à Obernai. Elle est décédée le 2 août 1994. 

Bethy et René NEYMAN

Robert Henri est l'aîné des garçons. Il naît le 10 juillet 1903. Il émigrera aux Etats-Unis en 1920, rejoint par son frère Paul. Il fait son service militaire à Riverhead à New-York en 1943. Marié avec Ester MEYER, ils pleureront la disparition de leur fils aîné Jack, disparu à l'âge de 4 ans, puis naîtra une fille, Joan suivi de Bob. La famille déménagera à Los Angeles en Californie.

Robert a traversé l'atlantique sur le SS Léviathan

 

Yvonne Berthe. Elle naît le 4 septembre 1904 et se marie avec Sigfried Sylvain KLEIN d'Obernai. Ce dernier fondera l'usine de Brosserie KLEIN à Obernai avec son frère Marcel. A la mort de ce dernier en déportation, Sylvain exploitera l'usine avec ses neveux. Les bâtiments, au 4 rue de Bernardswiller, sont actuellement reconvertis en logements. Yvonne meurt à Strasbourg en 1984. Elle a une fille : Marlyse.

Mariage d'Yvonne et de Betty dans la tribune juive 3 août 1923

Yvonne et Sylvain KLEIN

L'univers israélite du 13 novembre 1925

Alice Françoise est la troisième des filles. Elle voit le jour le 7 juillet 1906. Elle se mariera avec Ernest Elie KLEIN originaire de Fegersheim. Le mariage a lieu à Obernai. Ernest KLEIN tiendra un magasin de rideau à Strasbourg. La famille a du s'enfuir sous l'occupation à Marseille puis en Ardèche. Françoise est décédée à Châtillon-sur-Seine en 1996. Elle a eu un fils : Etienne (TIENOT)

La tribune juive 21 octobre 1927

Paul Nathan

Paul Nathan, second fils, est né le 6 avril 1908. Nathan émigrera aux Etats-Unis en 1925 à Danville dans l'Illinois. Il est naturalisé en 1942. Il épousa Joan ELLSBERRY en 1956. Pendant la guerre, il servit dans l'armée américaine sur les îles Aléutiennes en Alaska occupées par les japonais, îles qui connurent d'âpres batailles. Il travailla dans un grand magasin d'habillement à Danville avant de posséder son propre magasin pour femmes. Il mourra le 4 septembre 1964. Sa fille se prénomme Leslie.

Photo de la classe de 1918 des enfants nés de 1905 à 1911. Au centre : Paul Nathan LEVY

Cora Caroline, la quatrième fille, pousse ses premiers cris le 29 octobre 1910. Le 16 octobre 1930 elle épouse Robert MEYER à Obernai. Pendant la guerre, la famille se trouvait au Brésil. Caroline décède à Lausanne en Suisse en 2004. Ses enfants ont pour prénoms Jean-Paul, Liliane et Georges (GIGI).

Fiançailles dans la tribune juive du 19 septembre 1930

Cora et Robert MEYER

De gauche à droite : Etienne LEVY, Robert LEVY, Pierre LEVY, Paul LEVY, Roger BAUER et Georges LEVY. Robert et Paul étaient venus spécialement des Etats-Unis à l'occasion des 50 ans de mariage d'Yvonne et Sylvain KLEIN

La fin tragique de Moïse, Ernestine sa femme et Ernest Pierre

Moïse

Moïse est né le 28 mai 1872 à Valff. Après avoir quitté Valff pour Obernai, vraisemblablement pour rejoindre leur fille Berthe, la famille LEVY, fut, comme tous les juifs d'Alsace, expulsée en zone libre. Il s'installent à Marseille avec leur dernier fils Ernest et leur fille Françoise. Ils habitent au 396 avenue du Prado. La rafle de fin janvier 1943 leur sera fatale. Moïse, Ernestine et Ernest sont capturés. Seule les filles réchappent. Moïse, déjà âgé, n'a peut-être pas survécu au voyage éprouvant vers le camp d'Auschwitz ou a péri peu après. On ne trouve aucun document le concernant. Le service historique de la Défense de Caen indique la date de son décès au 22 décembre 1943.

Ernestine

Acte de mariage de Moïse et d'Ernestine LEVY à Oberseebach

Ernestine est née à Oberseebach le 20 décembre 1877. Elle s'est mariée avec Moïse en 1901 dans ce village. Après que la famille se soit réfugiée à Marseille, elle sera, comme son mari et son fils Ernest, prise dans la rafle du Vieux Port. Le service historique de la Défense de Caen indique la date du 18 avril 1944.

Moins connu que la rafle du Vél'd'Hiv, la rafle de Marseille des 22,23 et 24 janvier 1943 sous le commandement de la SS et de la Police française sous l'autorité de René BOUSQUET fera 1642 personnes déportées, dont 782 juifs

Ernest Pierre

La tribune israélite en 1924. Ernest fête sa Bar Mitsva : « Il a magistralement présenté la lecture de la Thora. A cette occasion, 1000 francs ont été offert pour la Thora »

Pour Ernest, nous disposons d'un peu plus d'informations. Après son arrestation à Marseille, il est incarcéré à Auschwitz, il est classé parmi les détenus juifs politiques français. Son matricule est le n°121 096. On apprend qu'il exerçait son métier de pharmacien et qu'il est célibataire. Le 26 janvier 1945, il est transféré au camp de Weimar Buchenwald. Le 16 mars 1945, il meurt des suites d'une septicémie causée par un érysipèle phlegmaneux du bas de la cuisse gauche.

Le Mémorial

La famille LEVY n'avait aucun lieu où se recueillir. Sous l'impulsion d'Alice, en mémoire, une stèle de souvenir a été érigée dans le cimetière juif d'Obernai. Des cendres recueillies au camp d'Auschwitz y ont été déposées. 

Mes remerciement vont particulièrement à Danielle BAUER et Alain MAURICE et à toute la famille LEVY qui m'ont assisté dans mes recherches et qui m'ont autorisé à publier leur biographie familiale. Les autres enfants ont échappé aux rafles. Dans un prochain article ne manquez pas de suivre l'histoire d'Yvonne et de son mari Sylvain Klein ( brosserie d'Obernai) cachés et sauvés par des fermiers et un secrétaire de mairie courageux.

Sources :

Crédits photo : fond Alain MAURICE et Danielle BAUER 

Affichages : 934