La rue principale dans les années 1930 (Collection AVS - Fonds Blumer)

La toponymie ou explication des noms de lieux relève à la fois de la science linguistique (germanique et romane) et de l'histoire. Pour le nom de Valff, la question est particulièrement ardue.

Le village s'appelle actuellement en français Valff, en allemand Walf, en dialecte Falf. Mais ces formes modernes ne renseignent en aucune manière sur l'origine et le sens du mot. Pour l'éclaircir, il faut se reporter aux plus anciennes formes attestées qui sont Falaba, Falahabu, Valaba et Valva. Il apparaît d'abord que le terme est composé de deux éléments : « fal » et « aba ». Chacun mérite d'être examiné. Pour « fal » trois explications sont possibles mais aucune ne s'impose :

  1. Une racine pal indo-européenne, c'est-à-dire antérieure à la division des Peuples en Germains, Celtes, Slaves, Grecs, Latins. Cette racine signifie « marais, marécage »
  2. Une racine germanique « fal » signifiant pays plat ou encore conservée dans Westfalen les gens de la plaine (à l'Ouest)
  3. Une racine celtique toujours présente dans plusieurs lieux du midi de la France : Vallabrègues, Vallorix (Gard), Valabrèque (Vaneluse), Valabre (Bouches du Rhône), Valabres (steppes maritimes)

La référence à Bel, dieu phénitien est tout à fait fantaisiste. Quant à « aba » deux explications possibles :

  1. Ce serait l'équivalent du germanique « aha » qui signifie eau courante et que l'on retrouve souvent dans les noms modernes en « ach » et en « eck » (Schiltach, Kirneck)
  2. Ce serait l'équivalent du celtique « aba » même sens que ci-dessus : rivière, eau courante.

Si le nom de Valff est germanique, il aura été donné par les envahisseurs et daterait des V-VIe siècles après Jésus-Christ. Mais si le nom et ses composants sont celtiques, le nom du village et par conséquent le village lui-même serait plus ancien et daterait d'avant l'ère chrétienne. Le sens général du terme est probablement « Rivière qui coule en pays plat ». C'est tout ce qu'en l'état actuel des recherches, on peut savoir sur le nom de Valff. L'explication du nom de Valff est extrêmement difficile. Mais il est quand même curieux de constater que l'ensemble des noms des villages environnants se terminent par « Heim », « House » ou « Viller » : Bourgheim Oberehnheim, Niederehnheim, Meistratzheim, Westhouse, Osthouse, Zellwiller, Goxwiller, ...

Seuls Valff et Barr font exception à la règle dans le proche voisinage.

L'étude des documents et des objets archéologiques trouvés fait apparaître d'une façon nette et claire l'existence d'un village romain au Ille siècle après Jésus-Christ. Les historiens font état d'objets trouvés à Valff datant de l'époque de « Le tène », soit environ 450 ans avant Jésus-Christ. Le village aurait-il existé à cette époque, ou déjà bien avant ? La chronologie des différentes dénominations du lieu se présente comme suit :

  • Valva vers 660
  • Falaba en 742
  • Vualabu en 778
  • Falahabu en 788
  • Valva en 817
  • Valabu en 820
  • Valaba vers 900
  • Falves en 962
  • Valve en 970
  • Falves en 1114
  • Valfes en 1215
  • Falwe en 1444
  • Falv en 1592
  • Falb vers 1680
  • Walf en période allemande
  • Valff en période française

Texte extrait du livre « De Valva à Valff »

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris