La Mairie en 1960 (collection Antoine MULLER)

Les archives qui parlent

Dès 1830, la commune envisage la construction d'une nouvelle Mairie. A partir de 1840 le projet devient réalité. On décide d'édifier ce bâtiment devant la chapelle Sainte Marguerite, sur une partie de l'ancien cimetière, à cheval sur la Kirneck. L'architecte d'arrondissement dressa en 1841 un avant-projet qui ne trouva pas l'approbation du conseil.

Le deuxième projet est celui de la Mairie actuelle. Ce n'est que le 5 mars 1844 que la réception des travaux eut lieu : le coût total s'élevait à 25.301 Francs. Au rez-de-chaussée le corps de garde, remise pour les pompes à incendie. Au premier étage, grande salle commune, une salle de délibération et le bureau du maire. Par délibération du 3 janvier 1844, le conseil municipal vote les crédits nécessaires pour l'équipement et l'aménagement intérieur de la mairie. Pour la grande salle commune :

  • Une table : 20 F
  • Un tapis vert pour cette table : 140 F
  • 12 chaises en cerisier : 60 F
  • 70 mètres de banc : 210 F
  • Un drapeau tricolore : 15 F
  • Une console pour le buste du Roi : 18 F
  • Cabinet du maire :
    • 4 chaises : 20 F
    • Une table : 35 F
    • Une armoire en sapin : 55 F
  • Salle de délibération :
    • 8 chaises : 40 F
    • Une table : 20 F
    • Une armoire : 95 F
  • Prison :
    • Un lit de camp pour deux personnes : 20 F
    • Lambrissage : 77,85 F
  • Corps de garde :
    • Une armoire : 95 F
    • Un lit de camp : 20 F
    • Un banc : 12 F
    • Une chaise pour le garde de nuit : 10 F
    • Deux chaises : 4 F
    • Une lanterne portative : 6 F
  • Divers :
    • Botte à afficher
    • Neuf boîtes à lettres : 45 F
    • Un poule en faïence carré : 136,50 F

L'inauguration officielle fut sous le maire Joseph JORDAN, adjoint Blaise VOEGEL. Nous trouvons derrière le pilier gauche l'inscription suivante : « Dieser Bau wurde errichtet durch Jordan, Maire - Voegel, adjoint 1843 ». Après la seconde guerre mondiale ce bâtiment connut des transformation importantes : installation des appareils frigorifiques, centre de ramassage de lait et local pour le matériel d'incendie. En dernier lieu l'installation du secrétariat de la mairie au rez-de-chaussée, de même le bureau du maire et une salle d'attente. La grande salle au premier étage fut rénovée et est devenue la salle des délibérations. En 1949 fut installée la sirène sur le toit du bâtiment.

Délibérations du Conseil Municipal

18 janvier 1988 : réparation de la toiture de la Mairie

Vu l'urgence de cette opération, le conseil décide sa réalisation pour 1988 et charge le Maire à présenter une demande de subvention dans le cadre de la Dotation Globale d'Équipement des Communes. Le financement de ces travaux est prévu par un emprunt de 100.000 F, le solde sur fonds disponibles de la commune. Ces travaux seront réalisés dès la décision attributive de la subvention. Suite à la délibération du conseil du 12 octobre 1987 prévoyant la réparation de la toiture de la Mairie, divers devis sont recueillis, à savoir :

  • travaux de couverture et de maçonnerie : 84.016 F
  • travaux de charpente : 38.940 F
  • travaux de zinguerie : 23.430 F
  • total : 146.386 F

1er juin 1992 : restauration de la Mairie

Suite aux discussions antérieures concernant la rénovation de la mairie programmée pour 1993, le Maire souligne qu'il y aurait lieu de confier l'étude de ces travaux à un architecte. Le Maire d'oeuvre devra établir un devis estimatif des travaux à réaliser afin de permettre d'engager les demandes de subventions susceptibles d'être allouées. Le conseil décide de confier ces travaux à Monsieur FUNCKE, architecte DPLG d'Obernai.

18 janvier 1993 : rénovation de la Mairie

Vu la délibération du conseil municipal du 1er juin 1992 confiant à l'architecte DPLG, M. Roland FUNCKE, l'étude des travaux à réaliser le Maire soumet au conseil le devis estimatif établi par cet architecte et se montant à 998.000 F HT. Il donne lecture du descriptif des travaux à réaliser :

  • Travaux extérieurs : réfection de l'escalier principal qui présente des problèmes de stabilité, ravalement complet de la façade, nettoyage des pierres de taille.
  • Travaux intérieurs : aménagement d'un local supplémentaire au rez-de-chaussée, rénovation de la grande salle de réunion du 1er étage dont le plafond a souffert d'infiltrations avant la rénovation de la toiture en 1988. Le conseil approuve la réalisation de ces travaux et décide le plan de financement suivant : emprunt de 500.000 F - solde sur fonds libres de la commune et DGE 2e Part.

8 novembre 1993 : résultat de l'ouverture des plis

Le Maire rend compte au conseil du résultat de l'ouverture des plis concernant les travaux de rénovation de la Mairie dont le coût s'élève à 1.292.382,65 F TTC.

10 janvier 1994 : rénovation de la Mairie

Le Maire explique au conseil que lors du démontage du plafond de la grande salle de la Mairie, il a été constaté que des solives ont souffert des infiltrations avant la réfection de la toiture. Il en est de même du plancher du grenier. A cet effet, il présente un devis de la SARL Charpentes Jean-Claude JOST pour un montant de 4.653,86 F. Le conseil décide de confier la réfection du solivage à cette entreprise. Pour le remplacement du plancher du grenier, le Maire propose de le faire en régie et soumet au conseil un devis de SIEHR pour des panneaux en aggloméré de 19 mm, qualité extérieure, au prix de 23,48 F hors taxes le m². Le conseil donne son accord et les dépenses s'ajoutent au programme en cours rénovation de la Mairie.

11 juillet 1994 : choix du mobilier

Dans le cadre de la rénovation de la Mairie, le Maire propose l'achat du mobilier de la grande salle de la Mairie, notamment sur catalogues. Avant de se prononcer le conseil propose de demander différents échantillons de chaises. En ce qui concerne les tables, une délégation du conseil ira visiter l'entreprise HILLER, fournisseur des tables de la salle polyvalente.

2 août 1994 : avenant pour peinture

Le lot de peinture concernant les travaux de rénovation de la Mairie et dont l'adjudicataire est M. René ANDRES, différents travaux de peinture se sont ajoutés en cours de chantier notamment la mise en peinture des boiseries, de la mise en place d'une corniche plus importante et la fourniture et pose d'une colonnette pour l'installation du buste de la Marianne. L'avenant n°1 en moins pour certains travaux non effectués ou modifiés d'un montant de 4.860,29 F TTC. L'avenant n°2 en plus pour les travaux ajoutés, énumérés ci-dessus d'un montant de 43.926,02 TTC.

15 septembre 1994 : décompte définitif

  • Gros Oeuvre : SATM de Valff : 70.142,64 F
  • Electricité : TRONICK d'Illkirch : 210.040,00 F
  • Menuiserie : ESSLINGER de Boersch : 96.036,35 F
  • Menuiserie : ESSLINGER de Boersch : 104.975,94 F
  • Plâterie : DAVID d'Ebersmunster : 76.321,76 F
  • Escalier : BABO de Plaine : 62.858,00 F
  • Rénovation des sols : FRIEDRICH de Griesheim : 45.942,68 F
  • Crépissage : MAGER de Dangolsheim : 133.327,62 F
  • Peinture : ANDRES René de Valff : 185.680,79 F
  • Pierre de taille : BRIWA de Petersbach : 316.518,54 F
  • Rideaux : SEYLER de Strasbourg : 23.340,48 F
  • Total : 1.325.154,80 F TTC

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

03 88 08 29 14

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris