Enterrement du curé Henri FALLER (1936)

Nous reproduisons ci-après quelques extraits de compte-rendu fait sur l'activité de la chorale paroissiale de Valff et publiés dans la revue « Horizon-Neuf », sans oublier les archives d'Antoine MULLER.

Premiers documents

Enterrements dans les années 30

Lors d'un enterrement, les chantres présents avaient droit à un cierge de 200 grs qu'ils portaient pendant le cortège funèbre du domicile du défunt à l'église et de l'église au cimetière. Le curé et l'organiste recevaient un cierge de 500 grs et les servants de messe un cierge de 100 grs. C'était une tradition qui prenait fin vers 1955. Puis les cierges étaient remplacés par un don fait par la famille du défunt et versé dans la caisse de la chorale. Mais cette méthode fut contestée par les chantres participants aux obsèques et on procéda à la répartition de l'argent aux chantres présents. La rémunération était de 5 Frs par chantre. Par manque de chantres disponibles en semaine, il a été décidé qu'à partir de 1969 seulement deux chantres seront présents aux enterrements ; mais accompagnaient le cortège funèbre au cimetière. Depuis 2000 cet accompagnement fut supprimé, mais les chantres disponibles animent davantage la messe des funérailles. La participation des chantres précédant les servants de messe et le clergé.

Sur la photo de couverture, de gauche à droite : Eugène PETER, Louis SCHAETZEL, Victor HIRTZ, Alphonse SIMON, Joseph DIEHL, Joseph HIRTZ (n°170), Eugène (Salmel) ROSFELDER, Xavier HIRTZ (n°248) et Louis GUGUMUS.

« Les garçons chanteurs » à partir de 1941

Quelques garçons venait régulièrement à la messe du matin à 7h15 chantaient la messe de « Requiem » à l'église Ste Marguerite sous la direction de l'organiste Monsieur Louis GUGUMUS qui était aussi directeur d'école. Les répétitions se faisaient après les heures de classe à l'école. La messe de « Requiem » était chantée tous les jours de la semaine pendant toute l'année sauf quelques exceptions (fête d'un Saint). En 1942, Mr. GUGUMUS était absent pendant six mois pour effectuer un stage obligatoire de germanisation en Allemagne. Ces quatre garçons à savoir Jacques ROBERT, Antoine MULLER, Martin VOEGEL et Joseph JACOB devaient se débrouiller seul pour assurer l'animation de la messe. Pour les fêtes exceptionnelles le curé BERNHARD répétait avec ces jeunes en les instruisant dans le chant. Ils sont restés fidèles à leur engagement jusqu'en 1947. C'était un encouragement et une formation pour de futurs chantres.

Excursion de la Chorale à Obersteigen en 1952

De gauche à droite : Jeanne SAAS, Maria et Emile BIERO, Mme Lang, Pierre, Marthe et Rosa ROSFELDER, Lucien JOST. Au milieu : Joséphine et Paul SAAS. Devant : François ROSFELDER, Paul VOEGEL, Antoine MULLER et Jacques ROBERT

Le Père Florent KOENIG en excursion avec la chorale Ste Cécile de Valff en 1963

De gauche à droite : Joseph HIRTZ (Président), Père KOENIG, François ROSFELDER, Antoine SCHAETZEL, Joseph HIRTZ Fils et Germaine HIRTZ

Liens utiles

Plan interactif

De Valva à Valff

254, rue Principale
67210 Valff

09 80 94 03 40

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris